Premier vol de la MaxiSwift

Après un premier vol de la maxiswift plusieurs problèmes se sont révélés. Impression de puissance insuffisante sur le moteur, centrage pas adapté, ailerons trop ‘mous’ en réaction.

Les conseils des amis du club, l’AMC77, m’ont permis de refaire un centrage en allégeant un peu le nez de 30g, je me retrouve ainsi avec une masse de 174g sur l’avant qui représente exactement le poids du support de caméra vidéo, de la GOPRO et de la caméra FPV.

J’ai par ailleurs refait les commandes des ailerons qui étaient en cap de 1,2mm et trop souple. J’ai mis du 2mm qui me donne une meilleure rigidité, je dois encore remonter un peu le point de connexion avec le guignol qui est trop bas sur l’aileron.

Enfin j’ai changé le rêglage du controleur qui était en démarrage soft, je l’ai passé en normal ce qui est bien meilleur pour le lancement et les reprises en vol.

La mise en vol se fait comme pour un F3K, par une extrémité d’aile en mettant les gaz à bonne puissance, puis on fait un quart de tour sur un pied pour mettre l’aile à plat et on la lache. Il ne faut pas chercher à la lancer sinon elle part en appui sur l’aile qu’on lache, la gauche si on lance de la main droite. Cela m’est arrivé une fois, sans dommage, et j’ai vite compris. La puissance du moteur et la portance suffisent à permettre une mise en vol. Cette aile vole parfaitement à faible vitesse.

Voici la vidéo du second vol réalisé après ces modifications.

 

 

 

Publicités

Mise au point du FPV sur la MaxiSwift

Je me suis attaqué ce week end à la mise au point et l’installation de l’équipement FPV de mon aile.

J’ai donc bien examiné le cablage pour alimenter la caméra en 5V à partir de l’émetteur vidéo qui lui accepte du 12V en entrée. J’ai positionné celui-ci à l’extrémité d’une aile pour subir un minimum de parasitage provenant de l’électronique de l’aile, controleur, récepteur, OSD.

En image voici ce que cela donne :

Rédigé et posté avec Blogsy sur iPad

 

MaxiSwift : moteur, accus, caméra, commandes

Je me suis décidé ce week end à avancer la maxiswift, première étape la pose des commandes d’ailerons, des servos. Ceux ci sont enveloppés dans une gaine thermo et solidement collés au fond des logements avec de la colle chaude en bâton, cela est satisfaisant en résistance, à suivre au cours des premiers vols.

Les charnières d’ailerons sont faites avec le matériaux de construction, les ailerons sont solidaires des ailes, mais une fois recouverts de l’entoilage, la souplesse d’articulation n’est pas suffisante. je pense que je vais les séparer des ailes et réaliser une articulation en scotch armé ou bien avec des charnière à axe métallique. Voici une fois les commandes montées.

 

P1140163

Je me suis attelé ensuite à réaliser les emplacements des batteries lipo de propulsion et à attacher le support moteur ainsi que celui ci. Le moteur est un HobbyKing 3542 de 1000 kV, avec un contrôleur 60 Ampères, un 4à sera suffisant en 3S.

 

  P1140156  P1140157

 

Les évidements pour les batteries sont faits avec un U en corde à piano monté sur un fer à souder, en deux passage on réalise rapidement la trappe à la bonne taille. J’y ai collé au fond des bandes velcro pour tenir les batteries en cas de figure un peu acrobatique (vol dos notamment).

P1140158  P1140160

P1140162  P1140161

 

Et pour finir j’ai aussi positionné le servo d’orientaton latérale des caméras, qui leur aussi de support. La caméra de prise de vue est fixée sur le support de la GoPro qui elle permet des prises de vue en grand angle.

 

P1140165  P1140167

Préparation des antennes FPV Cloverleaf

L’hiver étant très froid, je passe le week end au chaud à reprendre quelques constructions en cours, j’ai le choix avec les projets commencés ou en attente.

Je me suis attaqué à le finition de mon aile MaxiSwift qui est presque prête à voler, un autre post dans ce blog vous montrera ce qu’il en est. Mais comme je la destine à faire du vol en FPV (vidéo embarquée retransmise dans des lunettes au sol) il me faut des antennes de meilleure qualité en réception. Je ne suis pas un as de radio électronique, niveau zéro même de la théorie et de la pratique, mais ‘l’atout du web est de pouvoir découvrir ces domaines, avec un peu de curiosité.

J’ai donc identifié que les antennes les plus polyvalentes et offrant un bon rapport portée/encombrement sont les antennes dite cloverleaf. Voici une description en vidéo de leur géométrie.

 

 

Pour les réaliser je me suis largement inspiré de la méthode proposée par flydepron71 sur modelisme.com en aménagement le processus. Voici en image ce que cela donne :

 

P1140129  P1140131

 

P1140137  P1140139

P1140140  P1140141

P1140142  P1140148

P1140150  P1140152

P1140159

 

Il me reste à les tester sur l’émetteur video et les lunettes avec la caméra. Ce sera pour un prochain billet .