MaxiSwift : moteur, accus, caméra, commandes

Je me suis décidé ce week end à avancer la maxiswift, première étape la pose des commandes d’ailerons, des servos. Ceux ci sont enveloppés dans une gaine thermo et solidement collés au fond des logements avec de la colle chaude en bâton, cela est satisfaisant en résistance, à suivre au cours des premiers vols.

Les charnières d’ailerons sont faites avec le matériaux de construction, les ailerons sont solidaires des ailes, mais une fois recouverts de l’entoilage, la souplesse d’articulation n’est pas suffisante. je pense que je vais les séparer des ailes et réaliser une articulation en scotch armé ou bien avec des charnière à axe métallique. Voici une fois les commandes montées.

 

P1140163

Je me suis attelé ensuite à réaliser les emplacements des batteries lipo de propulsion et à attacher le support moteur ainsi que celui ci. Le moteur est un HobbyKing 3542 de 1000 kV, avec un contrôleur 60 Ampères, un 4à sera suffisant en 3S.

 

  P1140156  P1140157

 

Les évidements pour les batteries sont faits avec un U en corde à piano monté sur un fer à souder, en deux passage on réalise rapidement la trappe à la bonne taille. J’y ai collé au fond des bandes velcro pour tenir les batteries en cas de figure un peu acrobatique (vol dos notamment).

P1140158  P1140160

P1140162  P1140161

 

Et pour finir j’ai aussi positionné le servo d’orientaton latérale des caméras, qui leur aussi de support. La caméra de prise de vue est fixée sur le support de la GoPro qui elle permet des prises de vue en grand angle.

 

P1140165  P1140167

Le Papyvol au couché du soleil, Septembre 2011

Par cette journée un peu froide et ventée de décembre je me re plonge dans les rushs vidéo que je n’ai pas encore exploités (et il commence à y avoir du volume).

Envie d’un peu de soleil chaud, même si aujourd’hui il est là mais ça ‘caille’ comme on dit. Bref je tombe sur cette séance de vol du mois de septembre dernier, il faisait trés beau. J’ai par ailleurs trouvé une bonne musique sur laquelle mettre ces images et me voici à faire rapidement ce montage. Il m’a fallu environ une heure, c’est principalement de la découpe, le vol a duré 20 minutes et je n’en ai utilisé que 4 mn au final.

Voici le résultat, pour votre plaisir, et le mien aussi, il nous donne l’envie de retrouver rapidement les beaux jours du printemps, mais d’ailleurs les jonquilles sont déjà sorties, avec 1 mois d’avance.

Papyvol au couché de soleil from pierre milcent on Vimeo.

Vol du papyvol au couché du Soleil le 30 septembre 2011 à Couilly Pont aux Dames.

Test de la GoPro HD Wide sur Polyclub

Pour la version en HD Voir sur on ExposureRoom
Voici la description du Polyclub en photo avec le système de montage de la caméra.
Le polyclub fait 215g à vide, sans accu. J’utilise pour le vol avec la GoPro un accu 3S de 1300 mA, qui abaisse le CG sous le fuselage, car la caméra est portée assez haut au dessus des ailes.

Le support de la caméra est constitué d’une planche simple à la dimension de la caméra, avec une mousse épaisse pour amortir les vibrations et surtout comprimer la caméra dans le support. Celui ci est une bande de cornière en plastique mise en forme à chaud avec un décapeur, et fixé par deux écrous et papillons. Une mousse sur le dessous de la fixation empèche le déplacement de la caméra.

La tige de carbone creuse (diam 6mm) est insérée dans un support qui est collé (colle PU) dans le fuselage et remonte dans l’aile. C’est une tige de carbone creuse de diam. intérieur 6mm.

Voici la caméra insérée dans le support et sa fixation. Je n’utilise pas le boitier de protection étanche pour gagner du poids. Je l’utiliserai pour un montage sur un avion plus lourd (le papyvole sans doute)

Gros plan sur la tige qui accueille le support de la caméra. Les deux tiges sont rendues solidaires par un simple morceau de corde à piano inséré à travers les deux tiges, et prisonnier entre le fuselage et l’aile quand celle ci est fixée. Pas de risque ainsi de voir la caméra  glisser et tomber.

La tige dans le fuselage fait 6cm de long, celle supportant la caméra 17cm, la caméra est ainsi à 11cm au dessus des ailes permettant une prise de vue panoramique sans l’hélice dans le champ.

Il est possible de tourner le support de 1/4 tour pour une prise de vue latérale, essai à réaliser bientôt.

Une journée au club AMC77 : 24 mai 2010

Cette première vidéo est prise avec le Papyvole, modèle 2 axes tout bois construit à partir d’un plan d’une revue.

La caméra est une GoPro HD, montée comme sur le Polyclub avec un support en hauteur.

Le bucker en passage bas est celui de Philippe que l’on voit aussi dans la vidéo suivante dans quelques prises en “chasse”. Alain fait joujou avec la caméra pour dire bonjour, ensuite les vues sont celles du terrain et des alentours, avec un passage où le Papyvole essaie de suivre le Citabria de Dominique qui file bien plus vite.

GoPro sur le Papyvole, AMC77 Mai 2010 from pierre milcent on Vimeo.

La seconde vidéo est entièrement prise à partir du baron. Modèle construit à partir d’un Kit de “Baron Models”.

La caméra est encore la GoPro HD, je voulais tester les qualités sur un avion à moteur thermique. Celui ci est un OS FS 30, un 4T donc, qui vibre pas mal. La qualité est exellente. La caméra étant attachée au mat des haubans supérieurs, en position de face ou arrière selon les prises de vue.
Quelques prises permettent de voir passer le gros Bucker de Philippe.

GoPro HD sur le Baron from pierre milcent on Vimeo.