Polyclub FPV

Mon polyclub est finalement transformé pour effectuer ses premiers vols en FPV.

J’ai une batterie Lipo 3S (Turnigy 20-30C) de 1500 mA qui me sert d’accu de propulsion et d’alimentation pour la chaine vidéo (Tx et Caméra). La batterie pèse a elle seule 133g. Il est aussi équipé de diodes de couleurs (set Hobbyking 3 couleurs rouge, verte et blanche).

Sur le flanc gauche j’ai installé le récepteur (corona 8 voies 41,100 Mhz) et le controleur moteur. Il est connecté au capteur électrique qui lui même se voit relié à la batterie.

 

IMG_0043

 

Sur le coté droit est installé l’ensemble d’émission Tx et carte OSD. Le capteur GPS est installé sur le fuselage à plat en arrière du bord de fuite, le plus loin possible des émetteurs et de l’ESC pour ne par être pertubé par des signaux parasites.

 

IMG_0042

 

La caméra est positionnée sur le nez, en arrière du moteur. J’ai constaté que la rotation de l’hélice ne gène pas la vision. Je controle le mouvement pan/tilt soit avec les deux curseurs latéraux de la FF9, voies 8 et 9, soit avec le head tracker monté sur les lunettes Fat Shark et relié à la radio par la prise d’écolage.

 

IMG_0041

 

J’ai changé les roues trop petites pour des Graupner de 65mm, il me faut assurer des atterrissages en sécurité avec le matériel embarqué.

Au total le Polyclub FPV pèse 525g, accu chargé ( 🙂 ).

 

IMG_0044

Plateforme de vol en FPV

Pour débuter mon apprentissage en FPV je vais utiliser mon Polyclub. C’est un appareil robuste, maniable que je connais très bien. Sans doute celui avec lequel j’ai le plus volé, il est utilisable partout en toutes circonstances.

Les premiers tests de prises de vue avec la GoPro ont même été faits avec ce modèle, alors qu’elle pèse prés de 100g nue, plus le support. C’est donc un modèle robuste et capable de supporter une charge (je ne ferai pas les tests de FPV ET de GoPro simultanément avec lui tout de même).

Voici ce que donne le montage initial que j’ai effectué avec le Polyclub.

 

P1110314

 

P1110315

 

P1110316

 

P1110317

J’ai depuis ce premier montage revu quelques options que je vous présenterai dans le billet à venir concernant l’OSD.

Test de la GoPro HD Wide sur Polyclub

Pour la version en HD Voir sur on ExposureRoom
Voici la description du Polyclub en photo avec le système de montage de la caméra.
Le polyclub fait 215g à vide, sans accu. J’utilise pour le vol avec la GoPro un accu 3S de 1300 mA, qui abaisse le CG sous le fuselage, car la caméra est portée assez haut au dessus des ailes.

Le support de la caméra est constitué d’une planche simple à la dimension de la caméra, avec une mousse épaisse pour amortir les vibrations et surtout comprimer la caméra dans le support. Celui ci est une bande de cornière en plastique mise en forme à chaud avec un décapeur, et fixé par deux écrous et papillons. Une mousse sur le dessous de la fixation empèche le déplacement de la caméra.

La tige de carbone creuse (diam 6mm) est insérée dans un support qui est collé (colle PU) dans le fuselage et remonte dans l’aile. C’est une tige de carbone creuse de diam. intérieur 6mm.

Voici la caméra insérée dans le support et sa fixation. Je n’utilise pas le boitier de protection étanche pour gagner du poids. Je l’utiliserai pour un montage sur un avion plus lourd (le papyvole sans doute)

Gros plan sur la tige qui accueille le support de la caméra. Les deux tiges sont rendues solidaires par un simple morceau de corde à piano inséré à travers les deux tiges, et prisonnier entre le fuselage et l’aile quand celle ci est fixée. Pas de risque ainsi de voir la caméra  glisser et tomber.

La tige dans le fuselage fait 6cm de long, celle supportant la caméra 17cm, la caméra est ainsi à 11cm au dessus des ailes permettant une prise de vue panoramique sans l’hélice dans le champ.

Il est possible de tourner le support de 1/4 tour pour une prise de vue latérale, essai à réaliser bientôt.